Rencontre avec Cyril, Artiste calligraphe.

Posted on May 02 2016

Peux-tu nous parler, en quelques mots de la Calligraphie? La calligraphie, c’est tout simplement le travail de la lettre afin de la sublimer. Et comment perçois-tu TA calligraphie? C’est pour moi la recherche constante d'une gestuelle la plus fluide possible, de créer une composition équilibrée.  

2_Calligraphie_arme_damour

 Armée d'amour. Texte éponyme de Claude Nougaro. Commande privée.

Cherches-tu le "beau", ou est-ce pour toi l'expression d'un art à part entière? Je la perçois comme du tag, de l’instantané, j’aime ne pas avoir de filets. Il faut que ce soit esthétique tout de suite, comme un tag. Je cherche à semer la confusion chez les gens, qu’ils voient des lettres de type arabe alors que je n’utilise que la calligraphie latine ou cyrillique. Je cherche principalement à faire du beau mais comme moi je l’entends, créer une harmonie parfaite entre les lettres, les mélanger, les juxtaposer, les déformer, créer un mélange subtil qui donnera une forme particulière.  

fluide_1

Calligraphie Sauvage.

  Je me revois faire mes lignes à l'école primaire, je me revois appliquée, la langue pincée entre mes lèvres, à donner le maximum de moi pour que le crayon suive le trait ; mon cerveau indiquait à mon crayon sa route, mais parfois (souvent) ma main ne faisait pas très bien le relais. Comment t'es venue cette passion? Une envie folle de faire des lignes toute ta vie? Je te rassure ma main ne fait pas toujours des traits parfaits encore maintenant. Une envie folle d’écrire partout m’est apparue assez tôt, vers mes 16 ans. Tous les jours je prenais le train de ma petite banlieue et j’y ai découvert le graffiti sur les voies ferrées, sur les trains, partout où je tournais la tête je ne voyais que ça. J’ai adoré voir toutes ces couleurs, j’ai commencé doucement à écrire partout où je le pouvais. Je n’ai jamais vraiment arrêté, ça doit être une forme d’addiction. Qu'en est-il de ta façon de faire? Je fonctionne un  peu comme un tagueur, je réfléchis à une forme générale suivant le thème donné jusqu’à trouver la bonne, puis j’additionne toutes les techniques qui m’ont été données de pratiquer pour créer ma composition. Cherches-tu le "contrôle" entre l'envie et le dessin, entre ton cerveau et ta main? Je sais ce que je vais faire dès le départ, mais j’aime jouer avec les encres et l’eau, ce qui donne un petit côté aléatoire, j’improvise dessus à chaque fois pour retomber sur mon idée de départ. Comme tout artiste qui se respecte, as-tu du mal à en vivre? Oui. En même temps je ne développe cette activité que depuis 3 ans, avant c’était plus pour moi, pour me faire plaisir, j’ai maintenant l’envie de partager mon travail et d’en vivre un jour peut-être. Comment s'articulent tes créations? Tes thèmes d’exposition? Cela dépend beaucoup du lieu de l’exposition, de son histoire, j’essaye de m’inspirer du lieu, mais ma vraie motivation, est de travailler sur des textes de paix (textes de Gandhi ou Mandela par exemple).  

3_education

Education: exposition "Mandela". 2014.

  Tu cherches donc à faire passer un message ? Constamment, par exemple les œuvres sur les plages ont toujours un sens lié à ma vie personnelle, ça me permet de m’exprimer librement mais cela reste éphémère juste pour marquer un évènement. C’est ma façon à moi d’évacuer. Pour mes toiles ou calligraphies sur papier, j’aime parler de paix pour vivre dans un monde idéal. J'ai justement pu voir certaines de tes œuvres éphémères, sur la plage par exemple, dans quels autres endroits atypiques as-tu crée? Mes œuvres éphémères, notamment sur la plage, sont plutôt de la calligraphie moderne. J’aime tous les supports, mais particulièrement les vitres, le verre, mais aussi les éléments dans la nature tels que des blocs de béton. Rendre ce béton « beau » pour qu’il se marie au paysage. J’aime aussi créer sur des éléments de travaux en ville qui vont être enterrés, sur du bois… Toutes matières et lieux sont prétextes à créer. Je dessine aussi avec de l’eau par terre, sur des murs… J’aime cette discipline qui vient de Chine, car il faut aller vite pour voir l’ensemble de l’œuvre, avant que l’eau ne sèche.    

fluide_2

    Il y a donc un lien entre la calligraphie et le tag contemporain? Oui bien sûr, je considère le tag comme partie intégrante de mon travail, la recherche d’un tag est tout aussi longue que la recherche d’une belle calligraphie, je les place à égalité. Depuis peu, nous t'exposons à la boutique de St Barth de Gustavia, avec les calligraphies des noms de nos plages. De quoi t'es-tu "inspiré" pour tes créations? Pati m’a proposé ce projet et étant un fan inconditionnel des Caraïbes j’ai de suite accepté. L’idéal pour créer est de voir le lieu mais n’ayant jamais été à Saint-Barth, je me suis inspiré de photos et d’autres souvenirs personnels que j‘ai de mes différents voyages dans les Caraïbes. Pour St Barth j’ai dû faire une sorte d’improvisation du ressenti. Vous pourrez retrouver les toiles de Cyril en exposition à la boutique de St Barth de Gustavia.

Petit cul de Sac

Petit Cul de sac.

Anse des Flamands.